Sociotopes d’une toute petite ville

Je viens de passer quatre jours dans la modeste ville de Civray (2700 habitants, Vienne) avec beaucoup de temps pour flâner / traîner / glander, au choix, ce qui m’a donné le temps de m’intéresser de près aux sociotopes locaux, en plus d’éprouver pleinement la signification du mot « vacances ». Compte-rendu d’observations à suivre ici, par épisodes, dans les prochains jours.

Un commentaire

  1. oulah ! terrible accélération de la production ! toujours très intéressant, merci de ne pas m’oublier.; Ch pellaumail

    ________________________________

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s