Du Place Game au projet : nous y voilà !

Plan issu du Place Game

Voilà neuf ans que j’attendais ce moment, et c’est arrivé hier. En 2012, j’avais découvert les méthodes de « Placemaking », et notamment le Place Game, lors d’une formation chez PPS (Project for Public Spaces) à New-York. Cette approche m’ayant paru productive et utile, j’avais eu à cœur de la faire mieux connaître, et dans les années suivantes, il m’avait été proposé plusieurs opportunités de la mettre en œuvre, mais toujours à la demande de collectivités qui souhaitaient la tester et y former leurs agents. On en restait donc à des démarches « descendantes », à l’inverse des finalités du Placemaking qui est au service de projets émanant des habitants.

Plan de synthèse (L. Devernay)

L’opportunité d’une mise en œuvre « pour de vrai » s’est présentée en 2011 dans ma ville, avec le lancement d’un projet citoyen de tiers-lieu sur l’ancien hôtel de la Gare, la gare elle-même, et les espaces publics adjacents. Conduites par l’association « Départ imminent pour l’hôtel de la Gare« , les opérations ont débuté en janvier 2021 avec un atelier « Espèce d’espace » (du nom d’un livre de Georges Perec), qui vous a été présenté ici et qui consistait à faire observer la vie du quartier par neuf personnes qui se sont relayées sur le site. L’étape suivante a été le Place Game du 12 juin, qui a permis à deux groupes d’habitants d’exprimer leurs propositions pour l’espace public (compte-rendu ici). Quelques jours plus tard, le 26 juin, un spectacle populaire et gratuit, « Le Grand Déraillement », s’est tenu sur les lieux, toujours à l’initiative de l’association. Il a réuni 500 personnes et contribué à révéler le potentiel de cet espace, donc à donner envie de le rendre durablement attractif et vivant (voir commentaires ici).

Tout cela ne fait pas un projet, et il restait à réaliser la synthèse des propositions du Place Game pour en faire un projet dessiné qui puisse être présenté aux élus. Ce qui fut fait le 18 octobre par trois adhérents de l’association, dont un architecte-urbaniste qui a ensuite produit un plan dessiné et techniquement crédible, par rapport notamment à des considérations d’emprises de voies et de parkings, d’évolution des bus devant la gare, etc. C’est ce travail qui a été présenté à deux adjoints de la Ville hier 6 décembre 2021, lesquels ont exprimé leur adhésion tout en souhaitant que soit faite une distinction entre les actions pouvant être réalisées rapidement et pour pas cher (dans l’esprit « lighter / quicker / cheaper ») et celles nécessitant une inscription au budget 2023.

Il reste encore du chemin à parcourir, et pourquoi pas quelques embûches en perspective, du fait que ce projet englobe un « pôle d’échanges multimodal » sur lequel plusieurs acteurs publics auront des avis à donner. Toutefois, dès lors que la « vision pour le lieu » est clairement exprimée et bien intégrée par les élus, il y a de bonnes chances qu’il reste quelque chose de ce projet porté par les habitants, même après l’intervention des techniciens avec leurs normes et leurs logiciels de dessin de voirie. C’est bien sûr pour nous un sujet intéressant à suivre, et je ne manquerai pas de vous en donner des nouvelles. Quelques enseignements à retenir pour le moment :

  • Le travail préalable d’observation approfondie de l’espace est indispensable, et à cet égard, Georges Perec nous aura offert une méthode stimulante et efficace.
  • L’organisation d’un événement tel qu’un spectacle aide à prendre conscience du potentiel d’un lieu ingrat et à donner envie de le changer.
  • L’intervention d’un professionnel paraît quasi indispensable pour formaliser sous la forme d’un plan crédible des propositions issues des habitants, ce qui confirme au passage que les méthodes de Placemaking n’excluent aucunement le professionnel mais redéfinissent son rôle en lui donnant celui de facilitateur ou d’accompagnant.
  • La « vision pour le lieu » doit être exprimée par écrit, en complément du plan dessiné, sous la forme de lignes directrices qui serviront de références pour les décisions et projets futurs.

Le document présenté aux élus et retraçant le processus de construction du projet peut être téléchargé ici.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s