Le SRADDET de Bretagne et les espaces verts

Depuis la circulaire du 8 février 1973, qui n’était pas opposable juridiquement, il ne semble pas qu’ait été produit de texte à portée nationale sur l’offre d’espaces verts. Cela n’interdit pas à des collectivités territoriales, dans leur champ de compétence, de légiférer sur la question. C’est pourquoi on pouvait attendre quelques avancées du côté des Régions, qui ont des compétences en matière d’aménagement du territoire et d’environnement et peuvent exprimer leurs intentions dans leur SRADDET (Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires). Cette poétique appellation englobe six schémas préexistants (cohérence écologique, climat/air/énergie, « intermodalité », etc).

Le SRADDET de Bretagne, approuvé en 2020, est un document de 2126 pages, ce qui est somme toute modeste par rapport à l’œuvre de Balzac. Ayant un peu de mal avec l’écriture inclusive, j’avoue avoir lâché avant la fin, mais la fonction « rechercher » de mon lecteur PDF m’a bien rendu service pour savoir si et comment le thème de l’offre d’espaces verts était traité par le document. Le résultat est que l’expression « espaces verts » est employée 25 fois, dont 16 à propos de la biodiversité, six dans des phrases à caractère général, une à propos du climat et deux dans le domaine de l’urbanisme, qui va retenir notre attention.

A la page 112, il est demandé « que toute opération significative (…) en renouvellement urbain assure (…) une mixité fonctionnelle (logements, services, commerces, espaces verts, entreprises) », etc. Et la page 153, dans l’objectif 31 « Mettre un terme à la consommation d’espaces et naturels », rappelle que « le contexte sanitaire a permis de constater la préférence de nombreux breton·ne·s pour (…) des territoires comprenant des espaces verts, des espaces publics de « respiration » ouverts à tou·te·s quels que soient ses moyens », etc. Voilà d’excellents propos, mais qui ne se traduisent pas par quoi que ce soit de concret – règles, lignes directrices, conseils méthodologiques ou autres. Peut-être n’y avait-il pas lieu de le faire, mais peut-être le SRADDET est-il passé à côté de quelque chose, d’autant que le Conseil économique, social et environnemental (CESER) de la Région Bretagne avait publié en 2016 un remarquable rapport intitulé « Bienvenue dans les espaces publics de Bretagne », où les questions de besoins et d’offre étaient étudiées de façon approfondie, avec beaucoup de propositions concrètes et d’exemples. Malgré toute mon estime pour la biodiversité, je regrette une fois de plus que ce thème l’emporte largement sur les considérations humaines lorsqu’il est question d’espaces verts.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s