Retour à Avranches

L’état initial en 2019 (Géoportail) : le centre-ville à droite, le Jardin des Plantes à gauche, la place Carnot au centre.

En 2016, la ville d’Avranches m’avait sollicité pour une conférence sur les sociotopes, puis pour l’organisation d’un Place Game qui avait fortement mobilisé les élus et les services (compte-rendu ici). Préalablement, je m’étais rendu sur le terrain et j’avais relevé entre autres que le superbe Jardin des Plantes, qui offre une vue panoramique sur la baie du Mont Saint-Michel, était coupé du centre-ville tout proche par une nappe d’espaces de stationnement et de voies au travers desquels les piétons avaient bien du mal à se repérer et à se frayer un passage. Un fort beau cas d’école sur les problèmes d’accès aux espaces verts, c’est pourquoi je m’étais permis sur ce point de secouer assez fortement les élus présents – ce qui était bien passé, car il s’agissait d’une nouvelle municipalité pleine d’ambitions pour les espaces publics et les déplacements doux.

L’état en 2020 (source : La Gazette de la Manche)
Accès direct au parc agrandi (septembre 2021)

Repassant par là cinq ans plus tard il y a quelques jours, en m’arrêtant sur cette place Carnot pour aller pique-niquer face au Mont, je découvre que les lieux se sont métamorphosés. La voirie et les espaces de stationnement ont été complètement redessinés autour de cheminements piétons directs, facilitant et sécurisant les traversées de rues (j’ai testé), tandis que le parc lui-même a été agrandi en direction de la ville. Voilà du beau travail, et un article de la Gazette de la Manche du 10 décembre 2020 me permet d’en savoir un peu plus sur le projet : il est question de « rendre la nature plus visible » (voilà le thème de la repérabilité, que nous connaissons bien), le maire précisant « Nous avons voulu faire sortir le Jardin des Plantes de la ville et avoir l’impression d’un parc qui arrive en ville » et ajoutant qu’il s’agit aussi de « bien connecter » le parc au centre pour les piétons et les cyclistes.

Voilà donc des gens qui ont tout compris, et bien agi. Je serais content de penser que mon intervention de 2016 y aura été pour quelque chose, mais de toute façon les élus et les services de la Ville étaient parfaitement capables de poser le diagnostic par eux-mêmes. Peut-être, tout de même, un regard critique venu de l’extérieur aura-t-il pu donner un petit coup de pouce ? Quoi qu’il en soit, cette opération réalisée par une ville modeste (10 000 habitants) et pas très riche peut mériter d’être donnée en exemple. En prime, le Jardin des Plantes est superbement aménagé et entretenu, faisant d’Avranches la halte idéale pour les gens qui voyagent sur l’A84 entre la Bretagne et la Normandie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s