Soir d’été sur une plage des Landes

La côte landaise peut paraître monotone du fait de son caractère rectiligne, c’est pourquoi toute singularité topographique peut y constituer un point d’attrait pour le public. C’est le cas à l’embouchure du courant d’Huchet, une petite rivière qui arrive parallèlement à la plage après avoir serpenté à travers dunes et pinèdes. Ce lieu, situé au contact entre la station balnéaire de Moliets et un immense espace naturel protégé, offre un panorama de toute beauté et constitue un sociotope de choix qui mérite un petit moment d’observation.

Ce 6 juillet à 20 h 30, par un temps un peu frais, les plagistes sont tous partis mais d’autres publics prennent possession des lieux. Il y a d’abord les contemplatifs : plutôt par deux (couples, amis), ils s’installent en hauteur sur le front de dune pour admirer les reflets du soleil déclinant et des nuages sur l’embouchure. On trouve aussi des pique-niqueurs (éventuellement contemplatifs eux aussi), également à deux ou plusieurs, dans le même genre d’emplacement avec un peu de pente, car c’est plus commode pour pouvoir se caler le dos. Ensuite arrivent par petits groupes une quarantaine de surfeurs, à une heure étonnamment tardive mais peut-être est-ce lié à la marée ; eux ne font que passer, peut-être resteront-ils sur la plage pour finir la soirée. Enfin, un groupe d’ados débarque, avec des sacs de victuailles et une guitare. Ceux-là vont sûrement rester un bout de temps et ils choisissent soigneusement le meilleur endroit pour se poser. Dans cette vaste étendue sableuse, il semble finalement que tout le monde soit attiré à peu près vers le même point : une courbure du trait de côte, en élévation, permettant au regard d’embrasser à la fois l’océan, l’embouchure et le couloir boisé du courant d’Huchet. C’est la diversité des ambiances et des spectacles offerts à partir d’un même point qui attire en soirée des publics variés et fait de ce lieu un site singulier sur les 250 km de la côte landaise.

Rien de fracassant dans ces quelques observations, mais c’est juste l’occasion de rappeler quelques bonnes vieilles « recettes du succès » : le contact avec l’eau, la qualité de la vue, la sensation de calme, la possibilité de s’asseoir, de manger, de rencontrer d’autres personnes, de pratiquer des activités… et peut-être aussi le fait que « les gens attirent les gens ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s