Un « atelier Georges Perec » à Hennebont

6 h du matin. « S’il ne se passe rien, c’est que vous ne savez pas voir » (G. Perec).

Nous avons récemment présenté ici (le 28 janvier 2021) un projet d’ « atelier Georges Perec » (ou « atelier Espèce d’espace », du nom d’un de ses livres) sur un coin du quartier de la gare dans la commune d’Hennebont (Morbihan). Je prendrais bien le pari que c’est la première fois en France qu’un groupe d’habitants, désireux de transformer les espaces publics d’un quartier de ville, s’empare de la méthode d’observation urbaine proposée par Perec. Il est vrai que celui-ci destinait sa méthode à la création littéraire. Mais puisque les recettes qu’il propose sont simples et à la portée de tout le monde, et qu’elles poussent à affûter le regard sur des lieux a priori sans qualités, pourquoi ne pas les utiliser pour un travail d’urbanisme participatif ?

Approximativement, le secteur observé.

Entre fin janvier et début février, neuf personnes de l’association « Départ imminent pour l’hôtel de la Gare » se sont relayées à différentes dates – et dans des conditions météo parfois ingrates – pour couvrir « une journée dans la vie du quartier de la gare », entre 6 h et 18 h (le couvre-feu ayant empêché de prolonger l’observation).

Le rapport rendant compte de cette expérience (28 pages) est téléchargeable ici. Sa lecture intégrale est sans doute d’un intérêt limité pour des personnes non impliquées dans le projet. Je vous invite toutefois à y picorer çà et là et à lire la synthèse, laquelle comporte d’ailleurs une grille d’évaluation venant tout droit de chez PPS (Project for Public Spaces). La diversité des points de vue individuels et des façons de traiter le sujet est étonnante, et l’ensemble renferme une non moins étonnante richesse d’informations permettant de mieux comprendre le fonctionnement de ce quartier, lequel acquiert ainsi une densité proprement inimaginable il y a encore quelques semaines.

Et après ? Pour avancer dans la construction d’un projet (en association avec la Ville d’Hennebont, qui soutient l’initiative), il va être organisé un Place Game – qu’on ne présente plus aux lecteurs de ce blog – pour dégager une « vision pour le lieu », assorties d’initiatives à court terme du type « lighter-quicker-cheaper » et d’initiatives à plus long terme, mobilisant davantage de moyens. Au programme également, mais à une date incertaine, un spectacle dans le jardin public de la gare aidera à mieux prendre conscience des potentiels de cet espace un peu délaissé et tristounet pour le moment. A suivre ici, bien sûr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s