Bientôt un MOOC sur la méthode des sociotopes

Carte des sociotopes du site de la Flamenne à Maubeuge

Un MOOC (« Massive open online course »), c’est un outil de formation en ligne accessible à tout le monde, et c’est le dispositif que l’Agence d’urbanisme de la Sambre (ADUS) est en train de mettre en place pour former des acteurs de son territoire à l’utilisation de la méthode des sociotopes. Cette histoire commence avec mon passage à l’agence d’urbanisme de Montbéliard en 2012, pour une formation aux sociotopes et au Placemaking. Je ne sais pas exactement ce qu’ils en ont fait depuis, mais je sais qu’ils en ont assuré la promotion auprès de leurs collègues de l’ADUS, lesquels ont entrepris de mettre en œuvre la méthode des sociotopes dans le cadre du projet « TVBuONAIR », qui porte sur la mise en place de trames vertes et bleues transfrontalières en milieu urbanisé. L’opération en question, qui est soutenue par l’Union Européenne et a déjà été rapidement présentée ici, porte sur deux territoires de la vallée de la Sambre, dont un à Maubeuge (site de la Flamenne) et un autre en Belgique (Thuin). Un des grands mérites du travail réalisé à Maubeuge, et dont nous reparlerons, est d’avoir impliqué les enseignants et les élèves d’un collège.

Tout le monde ayant manifestement été emballé par cette approche, qui va donner lieu d’ici peu à des réalisations concrètes, l’ADUS ne compte pas en rester là et souhaite promouvoir la méthode des sociotopes auprès des « différents acteurs de l’aménagement du territoire et de la participation citoyenne ». Compte tenu des contraintes sanitaires, la mise en place d’un MOOC a semblé être une manière efficace de procéder, et au sein de l’ADUS, Corentin Greuez s’y emploie activement ces temps-ci. Ce MOOC devrait comporter plusieurs séquences de cinq minutes chacune, portant notamment sur les thèmes suivants :

  • Qu’est-ce que les sociotopes ?
  • Se mettre en mode projet
  • Nature en ville et projet urbain : sensibiliser
  • Acquérir de la donnée qualitative : l’enquête sociotopes
  • Des sociotopes au programme d’aménagement

Plusieurs intervenants sont prévus, notamment des personnes ayant été impliquées dans les opérations déjà conduites sur le territoire, de manière à ce qu’elles puissent témoigner de leur expérience. J’ai également été interviewé pour ce MOOC. « Monsieur Sociotopes », l’urbaniste suédois Alexander Ståhle, a aussi été sollicité pour intervenir, mais il se remet péniblement du Covid-19 qu’il a contracté… au printemps dernier, et il ne devrait pas refaire surface avant janvier (bon à savoir pour ceux qui s’imagineraient que c’est une maladie de vieux, car Alexander est un fringant quadragénaire).

Davantage d’informations et un lien lorsque ce MOOC sera accessible.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s