L’offre d’espaces verts et les sociotopes à Lorient

Une jeune femme pratiquant la pêche urbaine depuis un espace vert bordant l’estuaire du Scorff à Lorient.

La ville de Lorient a récemment lancé un appel d’offres pour une étude sur la nature en ville, dans la perspective de la révision du Plan local d’urbanisme (PLU). Il s’agit notamment de réaliser un inventaire des espaces de verdure urbaine, qu’ils soient publics ou privés, de manière à améliorer les dispositifs de protection et à faciliter des arbitrages entre les impératifs de densification et la nécessité de préserver des espaces verts pour leurs qualités paysagères, leurs services écologiques et leurs fonctions sociales.

Rien de très original jusque là, car de nombreuses villes se sont lancées dans ce type de démarche ces dernières années. Mais cette opération nous intéresse particulièrement dans notre perspective, et à un double titre. En effet, elle comporte un volet sur l’offre d’espaces verts publics, qui doit faire l’objet d’une analyse critique portant sur la répartition des espaces verts dans la ville ainsi que sur leurs conditions d’accessibilité, des sujets que nous avons abordés à maintes reprises. Et le sous-titre de la mission est « Sociotopes, cadre de vie, végétal, environnement », ce qui souligne que les fonctions sociales des espaces verts sont bien mises en avant et qu’elle devront être étudiées.

Si vous voulez remettre une offre, c’est trop tard, tant pis pour vous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s