Mesurer la multi-fonctionnalité des rues

Rue à Lübeck (Allemagne)

Bien que ce blog ne soit pas spécialement consacré aux rues et aux déplacements doux, des sujets sur lesquels il existe aujourd’hui d’abondantes ressources, il n’est pas possible de parler des sociotopes sans parler des rues. Celles-ci peuvent en effet être des lieux de vie accueillants et, à tout le moins, elles peuvent relier les domiciles des gens à des espaces de plein-air.

Rue à Anvers (Belgique)

Comme annoncé précédemment, je vous propose une grille de cotation qui vient d’être créée par des Suédois et est pour le moment en phase de test. Le propos est d’évaluer la capacité des rues à assurer des fonctions multiples, dont certaines peuvent évidemment être ou paraître contradictoires. Il ne s’agit pas nécessairement de déterminer quelles sont les rues les plus « écologiques » ou les plus agréables. Pour les techniciens qui ont conçu ce dispositif, l’objectif est d’avoir un outil d’analyse urbaine permettant de poser des diagnostics précis pour pouvoir, bien entendu, proposer des solutions précises à des problèmes identifiés.

Vous pouvez télécharger cette grille aux formats PDF (non modifiable) et OpenOffice (modifiable). Ma traduction n’est pas d’une fiabilité absolue et, sur les 100 rubriques, il y en a trois ou quatre pour lesquelles j’ai eu des difficultés, qui sont signalées. Au premier coup d’œil, on devine que certains thèmes ne présentent pas d’intérêt chez nous (les trottoirs chauffants par exemple), ou qu’ils se réfèrent à des normes différentes des nôtres. Aucune importance, tout cela peut être modifié, on peut ajouter des rubriques ou en supprimer certaines, voire beaucoup.

Je compte tester cette grille un jour ou l’autre, comme je l’ai fait avec plusieurs autres outils présentés ici ces dernières années. A vous de voir si elle peut vous être utile, sous cette forme ou sous une autre.

Un commentaire

  1. Bonsoir et merci Monsieur Ferrand pour ce blog et les éléments de grand intérêt qui y sont mis en partage.
    C’est notamment à vous que je dois la découverte de la méthode des sociotopes.
    Concernant la recherche évoquée dans ce post, un premier rapport technique explicitant la méthodologie développée pour construire cette grille d’évaluation de la multifonctionnalité des rues vient d’être publié. Celui-ci est accessible ici :

    https://www.researchgate.net/deref/http%3A%2F%2Fdx.doi.org%2F10.13140%2FRG.2.2.21921.63840?_sg%5B0%5D=kxT0QPNUi-6dlCeC1fwpQcKHdM1JQ6Tn-SnCufaOKBcmDfSdCiBbFcxikBNYzSNjgDNC-6KpFAt71GdDrbBrTKMjig.Mox1Nd0oqu2N4wavS5xnkCSyKC3Ru2O4A5tqJvk3x0pIFJ9fgyXlV7OwFLx8xlTXvc7Jjvq3tHKniKjqrrgW5w

    Merci encore pour ces découvertes et bon courage pour la fin de votre traduction de William H. Whyte.
    Bien cordialement,
    Benoit Romeyer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s