La gestion différenciée des espaces verts et les sociotopes

Gestion différenciée à Nantes.
Gestion pas du tout différenciée à Caen.

De nombreuses communes se lancent actuellement dans la « gestion différenciée » de leurs espaces verts, principalement dans le but de favoriser la biodiversité tout en permettant de réduire ou au moins de maîtriser un poste budgétaire de plus en plus lourd. Parmi les pratiques de gestion différenciée, on peut citer le fait de faucher tardivement des secteurs herbeux alors que d’autres secteurs seront tondus régulièrement. Si ces pratiques se mettent généralement en place au cas-par-cas, certaines communes se lancent dans l’élaboration de programmes globaux, avec le concours de bureaux d’études. C’est ainsi qu’en 2017, la commune de Sarzeau (Morbihan) a fait étudier 163 espaces verts de toutes tailles, et qu’en 2020, celle de Montauban-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) a pris la même initiative pour 25 sites.

Prise de notes sur le terrain à Sarzeau.

Les deux cahiers des charges auxquels j’ai eu accès ne sont pas très loquaces sur la question des fonctions sociales, se contentant de demander la prise en compte des usages actuels – c’est déjà bien, mais cela ne suffit pas pour identifier les valeurs positives ou négatives attachées aux lieux, et repérer des dysfonctionnements ou des potentiels inexploités. Rien n’empêche toutefois les candidats à ce genre d’études de proposer de creuser le sujet, et même si cela se traduit par du travail et du budget en plus, cette approche « sociale » peut être appréciée du maître d’ouvrage, comme j’ai pu le constater. Il faut pour cela mettre en place un petit protocole d’observation sur le terrain et un autre pour conduire des entretiens informels avec les personnes rencontrées. Il en ressort, d’après mon expérience sur Sarzeau, des quantités d’idées concrètes, pas forcément en lien direct avec la gestion différenciée mais toujours susceptibles d’intéresser les élus et les services – typiquement, les bancs mal placés, les cheminements mal dessinés, un manque d’abris, des problèmes de sécurité et de sous-fréquentation résultant d’un manque de visibilité, etc. Si vous voulez vous lancer, ce blog vous offre tous les outils nécessaires (voir rubrique « ressources » ou trier les articles par l’étiquette « méthodes »).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s