Les sièges fixés au sol (suite)

Décidément, ce sujet m’inspire, à tel point que je suis en train de me constituer un joli catalogue de réalisations désastreuses dans le but d’en faire profiter les lecteurs de ce blog. Mes toutes dernières trouvailles, que l’on peut admirer ci-contre, remontent à mon récent voyage à Paris.

En haut, l’aménagement se trouve sur les quais d’Ivry, en rive gauche de la Seine, dans un environnement très bruyant d’installations industrielles et d’avenues à gros trafic. Posés au bord d’un carrefour, ces sièges sont dans le dernier endroit où on aurait envie de se poser pour décompresser ou avoir une conversation – d’ailleurs, et comme d’habitude, les sièges sont trop éloignés pour permettre de s’entendre mais trop proches pour que des inconnus s’y côtoient sans gêne.

En bas, dans le genre bruyant, ce n’est pas mal non plus puisqu’on se trouve au pied du nouveau Tribunal de Paris, entre le Périphérique et la porte de Clichy. Et toujours ce problème de la distance entre les sièges. Les « pros » qui implantent ce mobilier vont-ils finir un jour par comprendre que, comme aurait dit le regretté Fernand Raynaud, « Y’a comme un défaut » ?

Date de l’article d’origine : 19 septembre 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s