L’eau accessible

« Il n’est pas bien de mettre de l’eau devant les gens, puis de les empêcher d’y accéder », déclarait W. H. Whyte. Et le fait est que de nombreux aménagements sont conçus en ce sens, pour des raisons de sécurité ou sanitaires, et que certains qui devraient théoriquement être en eau sont en réalité à sec, parce qu’on s’est aperçu qu’ils coûtaient cher. Une traversée de la France des campagnes et des petites villes permet d’observer tous les cas de figure, mais on soulignera plutôt les efforts déployés par beaucoup de municipalités pour permettre aux gens d’accéder commodément à l’eau – qu’il s’agisse de plans d’eau, de berges de rivières, de bassins artificiels, de fontaines ou de jets d’eau.

Toutes catégories confondues, mon Grand Prix va à la commune de Saint-Jean-en-Royans (Isère, photo du haut), qui a aménagé à deux pas du centre-ville un étonnant escalier de bassins de différentes profondeurs et alimentés par une cascade. A l’heure où la photo a été prise, il n’y avait personne, mais on peut penser que l’endroit attire du monde quand il fait très chaud. Dans un tout autre genre, la commune de Montmorillon (Vienne) offre des points d’accès à la Gartempe, la jolie rivière qui traverse la ville ; il est possible d’y tremper ses orteils et même, comme ce père de famille ci-contre, de se balader dans le lit en période de basses eaux, entre renoncules et libellules.

La même commune de Montmorillon propose également, sur une de ses places centrales et au ras du sol, des jets d’eau très appréciés des ados du coin. Déjeunant avec vue sur les lieux, j’ai eu tout loisir d’observer comment, après s’être aspergés, ils s’efforçaient de varier les plaisirs en inventant des jeux avec l’eau, en s’allongeant sur les jets ou en se lançant une tong à travers ceux-ci.

Enfin, et pour conclure sur le thème de l’eau, je présente l’approche « sociotopes » vendredi prochain 6 septembre à la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR), qui intervient beaucoup dans le domaine de l’eau.

Date de l’article d’origine : 4 septembre 2019. Voir aussi : L’eau accessible ne le reste pas toujours très longtemps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s