Dernier jour d’été au bout du Finistère

Ce vendredi 20 septembre, il fait beau au dessus de la mer d’Iroise avec un ciel sans nuages, une chaleur inaccoutumée par ici et plus étonnant encore, une absence totale de vent. Hébergé au bourg de Brélès, au fond de l’aber Ildut, je décide d’aller voir le soleil se coucher sur Ouessant. Première escale à Lanildut, pour lire des poèmes d’enfants installés le long de l’aber. Le bras de mer est lisse comme un miroir, et les silhouettes noires et torturées des grands pins à l’avant-plan donnent au paysage un petit air japonisant. Ici, Lilou et Clara célèbrent l’amitié, tandis que Lucien et Jacob ont choisi de chanter la mer. L’air est immobile, le temps suspend quelques instants son vol, et je repars vers le large.

Je m’arrête face à l’île Melon, au niveau d’une petite pointe qui donne vue sur l’archipel de Molène. Il y a là, entre la route et la mer, un parking à la fois moche et accueillant, comme on en trouve plein par ici et comme vous n’en verrez aucun en Suisse, par exemple : un sol plus ou moins stabilisé, des limites indécises, pas d’emplacements matérialisés ni de règles de stationnement, évidemment pas d’horodateur, et le bric-à-brac habituel de petits équipements épars – arrêt de bus, boîte à lettres, pancartes, bacs à ordures, borne d’incendie etc. Le parking déborde sur l’espace naturel, qui tient à la fois de la pelouse littorale piétinée et de la dune écorchée, on ne sait pas trop. Au fond, un accès à la pointe est vaguement réservé aux usagers de la cale, mais le panneau d’interdiction n’a pas l’air d’impressionner grand-monde. Car il y a foule ce soir : on dirait que les autochtones comme les Brestois se sont donné rendez-vous ici pour jouir de l’été jusqu’à la dernière goutte, d’autant que la météo annonce le retour de la pluie pour demain. Et il y a là, entre le parking et le rivage, un  sympathique café-restaurant-librairie qui s’appelle le Chenal et qui, pour la circonstance, a sorti des tables à l’extérieur.

Cette urgence de profiter d’un lieu et d’un moment exceptionnels me rappelle une soirée l’année dernière au bord d’une rivière suédoise. Ici aussi, il y a des parents attablés qui mangent et discutent en regardant le soleil se coucher, et des mômes qui courent et jouent dans les alentours. Le parking est d’ailleurs parfait pour courir avec un chien ou jouer au ballon, tandis que l’estran avec ses rochers pour grimper et ses galets offre un terrain de jeu idéal, l’ensemble étant surveillable depuis le restaurant. Et c’est ici qu’intervient notre intermède juridique, car un coup d’œil au plan cadastral montre qu’il semble régner ici une joyeuse pagaille dans la délimitation respective des terrains privés, du domaine public maritime et du domaine communal (le parking et le chemin d’accès à la pointe). Manifestement, tout le monde s’en fiche et cela n’empêche pas ce sociotope côtier de fonctionner à plein régime.

Le soleil plonge derrière l’île Melon dans un ciel teinté de rose. La terrasse du restaurant fait le plein, l’intérieur aussi, et je me fraie un passage entre les tables pour feuilleter quelques livres. Le lendemain matin, changement de décor : de gros nuages noirs porteurs de pluie arrivent par le sud, le vent s’est levé et il n’y a plus personne sur le parking, à part un tracteur et sa remorque. Un hélicoptère va et vient au-dessus de la mer, car un type a eu la drôle d’idée d’aller se baigner à trois heures du matin dans ce secteur plein de récifs et de courants, et on ne l’a plus revu. Rideau : l’été est fini, on ne joue plus, et l’endroit va être rendu pour plusieurs mois aux ramasseurs de goémon et aux pêcheurs de crabes.

Photo du milieu : Google Earth. Date de l’article d’origine : 29 septembre 2019.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s