La palette et le chariot

Nous avons déjà fait ici l’éloge de la palette de manutention, un équipement polyvalent, indispensable dans tout sociotope en milieu naturel pour permettre de franchir des fossés, servir de siège, de table ou même de combustible pour les grillades. Il nous faut maintenant célébrer le chariot de supermarché, que l’on trouve d’ailleurs souvent en compagnie de la palette. Ce couple occupe fréquemment les sites de grillades, la palette fournissant le mobilier, tandis que le chariot convenablement dépecé fournit les grilles.

Il y a quelques jours, dans un bois proche d’un quartier habité, je suis tombé sur le chariot photographié ci-contre, dont la forme aplatie m’a curieusement fait penser au découpage du poulet en crapaudine. J’ai pu mesurer le travail requis par cette tentative de transformation en gril, car il a fallu couper pas mal de tiges à la scie à métaux, enlever les roulettes en caoutchouc qui auraient pu donner un mauvais goût aux merguez, et enfin mettre une belle énergie à aplatir la chose après avoir écarté les ailes (c’est là le rapport avec le poulet).

De même que les meilleures cerises sont celles que l’on fauche dans le jardin d’autrui, les meilleures grillades sont sûrement celles que l’on fait sur un chariot subtilisé dans un supermarché, puis convoyé jusque dans un bois, puis reconfiguré pour sa nouvelle destination.  Mais il est à craindre que ces petits plaisirs ne disparaissent bientôt : le principal supermarché de ma commune s’est mis aux chariots en plastique. Des vestiges tels que celui-ci témoigneront alors d’une époque révolue.

Date de l’article d’origine : 24 avril 2019

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s