Connaissez-vous les placottoirs ?

Notre fidèle lectrice Katell Chomard vient de découvrir au Québec, en l’occurrence dans les rues de Montréal, un type de micro-sociotope très convivial qui s’appelle le placottoir. Il s’agit tout simplement de ces espaces de stationnement qui sont reconvertis en lieux de rencontre, de conversation, de jeux ou d’autres activités, ce qui permet de donner un caractère permanent à des initiatives souvent issues du Parking Day. Mais comme on est au Québec, où l’on est attaché à la défense de la langue française, on ne parle pas de « pocket parks » ni de « parklets », mais de « placottoirs » – un astucieux mot-valise né de la contraction entre « trottoir » et « placotter ». Placotter, c’est tout simplement bavarder, ou encore « jaser » comme disent aussi les Québécois.

Plus d’informations ici sur le placottoir.

Photo : Katell Chomard. Date de l’article d’origine : 23 août 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s