Sociotopes et pratiques des enfants dans une commune rurale

Si vous suivez ce blog, vous avez pu constater qu’au cours des derniers mois, j’ai essayé de trouver une méthode éprouvée pour impliquer les enfants dans les projets d’aménagement de leur territoire. La méthode couramment employée en Suède (Barnkartor i GIS / cartes d’enfants sous SIG*) m’a semblé efficace et transposable, et j’ai cherché une opportunité de la mettre en œuvre. Celle-ci s’est présentée dans la petite commune morbihannaise de Le Saint (600 habitants), qui a engagé une étude de revitalisation de son bourg dans le cadre d’un appel à projets État / Région.

Avec l’accord de la municipalité et de l’école communale Jacques Prévert, un travail va avoir lieu avec les 13 enfants de niveau CM1 / CM2 pour connaître leur représentation de la commune et du bourg, leurs pratiques de loisirs et de déplacement, leurs espaces favoris et les difficultés qu’ils peuvent rencontrer dans leurs déplacements, leurs usages ou leur vie sociale. Ce travail alimentera le diagnostic qui sera présenté aux élus en mars, ainsi que les propositions d’aménagement. Les enfants seront tenus informés des suites qui seront données à leur travail.

L’opération va avoir lieu demain 20 février, il en sera rendu compte ici. A suivre !

(*) SIG : système d’information géographique.

Date de l’article d’origine : 19 février 2018.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s