Spécial Québec : Dymaxion Sleep

Ce nom bizarroïde décrit une œuvre de paysagistes qui est exposée cet été au festival international des jardins de Métis (Québec). La chose est présentée de la façon suivante par ses concepteurs :

« Dymaxion Sleep est une structure de filets qui suspend le visiteur au-dessus d’un champ de plantes aromatiques. Inspirée de la carte du monde de Dymaxion, conçue par Buckminster Fuller, la structure a été repliée pour former un espace secret ombragé. Menthe, géranium citron, lavande et fenouil suivent la topographie de la structure et définissent des régions parfumées au-dessus desquelles on s’allonge. La carte de Fuller proposait une nouvelle configuration et hiérarchie des continents, Dymaxion Sleep met en place des surfaces sur lesquelles le visiteur est invité à s’étendre dans différentes positions : recroquevillés, allongés ou empilés. Dymaxion Sleep tire son nom d’un article paru en 1943 dans le magazine Time, dans lequel il est question du schéma polyphasique de sommeil de Fuller – trente minutes endormi et six heures de veille – une reconfiguration utilisée pour maximiser la productivité de son corps. Notre Dymaxion Sleep subvertit l’accent sur l’efficacité et le travail pour, au contraire, maximiser le jardin comme espace de plaisirs et de rêves. »

En voilà une bonne idée, et même si on n’a pas tout compris, on a quand même envie de grimper dans cette structure de filets pour se balader au-dessus du jardin ou s’y allonger pour voir ce que ça fait. Il y a juste un problème : nos brillants créatifs ont simplement oublié de mettre un dispositif qui permette de monter dans le filet. A moins de se faire la courte échelle, les visiteurs ne peuvent donc pas y accéder et vérifier si cette installation présente un quelconque intérêt à l’usage. Apparemment ce genre de détail n’a pas effleuré les paysagistes : le visiteur-spectateur doit croire sur parole aux vertus du dispositif. Voilà qui réjouirait nos camarades de PPS (Project for  Public Spaces), grands pourfendeurs des dérives conceptuelles et nombrilistes du design paysager.

Date de l’article d’origine : 13 juillet 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s