Un sociotope bien parisien : la Promenade au Bois

Lors de son troisième congrès, consacré à « la vie parisienne », la « Société des études romantiques et dix-neuviémistes » a publié diverses contributions sur le thème des « sociotopes parisiens » (oui oui, c’est bien le terme), parmi lesquelles on retiendra particulièrement un excellent texte de Noëlle Benhamou intitulé « La promenade au Bois dans le roman du 19è siècle » (téléchargeable ici).

Analysant de nombreuses œuvres littéraires, l’auteur nous montre le bois de Boulogne, redessiné par Haussmann, comme un théâtre du monde, un reflet de toutes les facettes de la société parisienne, aux aspects changeants selon le lieu et le moment. La vertu et le vice, le monde et le demi-monde, les tribus endimanchées et de louches individus se côtoient ou alternent dans cet espace voué à la détente, aux plaisirs, aux distractions, mais aussi à des activités que la morale réprouve. Pour l’écrivain du 19è siècle, la Promenade au Bois est une véritable mine d’inspiration et devient « la scène à faire », au risque d’enfiler les clichés.

En complément de ce travail littéraire, une analyse de la production picturale de cette époque aurait aussi des choses à nous apprendre sur ce microcosme du Bois.

On note également, sous la rubrique « Entre urbanisme et politique », une très intéressante contribution sur l’œuvre d’Haussmann, qui remet en cause pas mal d’idées reçues.

Illustration : Dimanche au bois de Boulogne, par Henri Evenepoel, 1899, source Wikimedia Commons.

Date de l’article d’origine : 13 mars 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s