Cabanes d’enfants

Hier avait lieu, toujours dans la commune de Locmiquélic (Morbihan), une seconde opération « sociotopes » en milieu scolaire, cette fois auprès des deux classes de CM de l’école publique. Elle nous a permis de collecter 44 questionnaires et cartes sur les pratiques des espaces extérieurs par les enfants, et d’avoir avec eux quelques échanges instructifs sur leurs lieux préférés. Une surprise a été de voir émerger le thème des cabanes, non sans réticences d’ailleurs de la part de certains pour lesquels la cabane relève du secret (« M’sieur, promettez-nous que vous n’irez pas chercher nos cabanes ! »). Dans la classe de 25 élèves où cet échange a eu lieu, il est apparu que 14 avaient leur cabane ! Un peu surprenant dans cette commune plutôt urbaine, mais rassurant quant à la capacité des enfants à se dénicher des espaces de liberté à l’abri des regards, même dans un environnement à première vue pas très favorable.

Autre constat intéressant, qui confirme ce que nos fidèles lecteurs savent déjà depuis longtemps : les cabanes sont souvent sur des terrains privés, les enfants n’allant évidemment pas consulter le plan cadastral en mairie pour savoir si « il y a le droit » ; ils se fichent complètement de savoir chez qui ils sont, et ils ont bien raison. Ce qui confirme une fois de plus qu’il y a bien des usages collectifs sur des terrains privés, et que la méthode des sociotopes fait bien de dissocier la notion d’usage effectif de celle d’espace public.

Date de l’article d’origine : 18 novembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s