« Avant de mourir, je veux planter un arbre »

Ne vous inquiétez pas pour moi, ça va bien, mais je voudrais juste vous faire découvrir une pépite trouvée parmi les conférences du site de TEDx (ici).

La conférencière est Candy Chang, une jeune Américaine qui a un jour été frappée par la perte d’une personne chère. Cet événement lui a fait prendre conscience du prix de la vie ; et elle a eu l’idée de transformer la palissade d’une maison abandonnée dans sa ville, la Nouvelle-Orléans, en un panneau où tous les passants sont invités à faire part de ce qu’ils voudraient faire avant de mourir. Cette initiative a fait tache d’huile dans d’autres villes et dans d’autres pays ; elle nous concerne ici, bien sûr, parce que c’est une façon intelligente de faire vivre l’espace public qu’est la rue et de tisser des liens invisibles entre les gens.

Dans cette conférence de six minutes (vous pouvez activer le sous-titrage en français une fois la vidéo lancée), Candy Chang raconte cette initiative de façon brève, simple et émouvante – on a même droit à la larme à l’œil qui fait les bonnes conférences TEDx.

Date de l’article d’origine : 11 janvier 2013

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s