Détournement ou dénaturation d’espace public ?

A Nantes, la belle fontaine de la non moins belle place Royale est actuellement recouverte d’une enveloppe verte,  censée évoquer le mont Gerbier-de-Jonc et utilisée comme site d’escalade. Pour ceux qui auraient du mal à percevoir le message, le site internet de la ville de Nantes apporte l’éclairage (?) suivant :

« La structure, poétique et praticable, invite à l’ascension et à l’exploration presque spéléologique de l’installation, déplaçant l’espace urbain dans un paysage ouvert à l’imaginaire ».

Cette œuvre signée Block Architectes fait assurément causer en ville et attire du monde. Pour autant, ce genre de détournement d’espace public par des « créatifs » apporte-t-il vraiment quelque chose à la valeur d’usage et aux qualités propres de la place ? En été, on peut aussi apprécier une grande fontaine en centre-ville, avec bassins et jets d’eau dans lesquels tout un chacun peut se rafraîchir la figure, les bras ou les orteils. Il n’est pas sûr que les habitants apprécient cette chose verte qui cache la belle fontaine, pas sûr non plus que les visiteurs venant chercher une image emblématique de Nantes soient contents du spectacle. A quand le passage Pommeraye transformé en fausse grotte avec stalactites en polystyrène ? En tout cas, l’opération donne au moins à réfléchir sur les démarches « top down » d’animation des espaces publics urbains.

Date de l’article d’origine : 2 août 2012. Photos : ville de Nantes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s