Chez le libraire

Samedi dernier, je feuillette chez le libraire quelques luxueux ouvrages sur l’architecture et le paysage – tels que « Paradis verts » ou « Architecture paysagère », édités récemment chez Place des Victoires. Les photos sont très belles, mais comment se fait-il que la plupart des espaces publics illustrés soient vides ? Tous ces bancs « design » posés au milieu du béton ou de grands espaces engazonnés donnent une impression de déshumanisation. Je pense immédiatement à la phrase de William H. Whyte : « Les bancs servent à faire joli sur les photos d’architecture, mais ne sont pas forcément bien pour s’asseoir » ; et aussi au slogan de PPS (Project for Public Spaces) : « Vous créez un lieu, pas du design ». On aimerait parfois que les talents des designers soient davantage mis au service de projets centrés sur le lieu et les gens.

Date de l’article d’origine : 4 juin 2012. Photo : auteur indéterminé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s