Les études d’impact des projets sur les enfants

Il m’est arrivé de faire allusion à cette procédure, instituée dans le cadre de la convention internationale sur les droits de l’enfant, à propos d’un programme d’urbanisation en cours de réalisation à Stockholm. Il apparaît qu’en fait cette méthode est couramment mise en œuvre par les pouvoirs publics en Suède, pour évaluer les incidences de projets précis aussi bien que celles de « plans et programmes » élaborés par des collectivités territoriales. D’après une étude de l’Unicef en 2008, seule la Suède réalise de telles études. Il semble toutefois qu’elle soit ponctuellement mise en œuvre également en Finlande. Cette démarche particulièrement originale et innovante mériterait d’être connue en France.

Vous trouverez ici une note d’information en anglais à ce sujet. D’autres documents sont disponibles en entrant « child impact assessments » sur un moteur de recherche.

Merci à Cecilia Lundholm, professeur à l’université de Stockholm, pour la transmission de ce document.

Date de l’article d’origine : 12 mai 2011. Photo : pas d’auteur, source : Landskapslaget AB Stockholm.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s